Quartiers populaires, mémoire et discrimination territoriale : quels leviers pour rétablir l’égalité ?

Une étude récente du Secours Catholique alarme sur les inégalités grandissantes en Ile-de France, notamment entre la Seine-Saint-Denis et le reste de la région. Régulièrement, nos territoires font les frais de cette discrimination à l’adresse, qui fait que nos écoles, nos commissariats, nos tribunaux sont moins bien dotés qu’ailleurs. Les quartiers populaires ne sont pas ces zones à l’abandon, ces ghettos urbains que l’on décrit parfois, et leurs habitants ne vivent pas dans un régime « d’apartheid ». Mais il n’empêche que le taux de pauvreté et le taux de chômage y sont 2 à 3 fois supérieurs qu’ailleurs sur le territoire et les difficultés sociales y sont d’une autre ampleur. Réduire les inégalités n’est pas une question de moyens financiers mais de volonté politique. Comment aujourd’hui fait-on pour rétablir l’égalité républicaine dans nos quartiers ?

Vos idées :

Ateliers de quartier
18 août 2016 LAURO
2
0

vivre ensemble entre soi
18 août 2016 Christine Parra
0
0



Moi aussi, je propose mes idées