Face au tout-marchand, quels services publics et biens communs ?

Nos services publics sont le fer de lance de la régulation face au libéralisme et à la loi du marché qui pénalise toujours les plus fragiles. Ils sont les garants de l'intérêt général, et ont pour rôle d’assurer à tous et partout l’accès à un certain nombre de droits fondamentaux, comme la santé, l’éducation, la justice, la sécurité etc. Dans le contexte actuel, la réduction des moyens se traduit par l’abandon inacceptable de missions ou de zones géographiques entières (privées de bureaux de poste ou d’hôpitaux par exemple) au nom de la sacro-sainte rentabilité ! Cette politique a des conséquences dramatiques à un moment où les besoins ne cessent de s’amplifier du fait de l’explosion des difficultés sociales et des inégalités qui touchent particulièrement les territoires comme le notre. Comment replacer les services publics aux cœurs de nos politiques et recréer du commun ?

Pas d'article trouvé.
Moi aussi, je propose mes idées