Déployer l’apprentissage (école/entreprise) au maximum comme en Allemagne

1 juin 2016 Djamel AIT ADDI Quelle ambition pour la jeunesse ?
6
1

A quoi bon de laisser un jeune en échec scolaire ou n'aimant pas l'école jusqu'à ses 16 ans voir plus. Il faut que nos jeunes, notamment en banlieue ont accés à l'apprentissage. N'est-ce pas plus intéressant à un jeune d'apprendre un métier plutot de connaitre par coeur la vie de Louis XIV...
Beaucoup de jeunes décrochent parce qu'ils se sentent pas au niveau. Il est temps de mettre un partenariat d'apprentissage au sein des entreprises du 93 pour justement éviter qu'ils trainent dans la rue.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Print this page

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Les enfants du peuple ont droit à la culture, et dans le monde que nous souhaitons ,chacun devra être citoyen dans sa cité mais aussi dans son entreprise
    Et citoyen c’est connaître l’histoire, sous Louis 14, Vauban pas seulement bâtisseur mais dénonçant dans ses mémoires la misère du peuple ,c’est Molière décrivant l’arrivée sur la scène sociale la montée d’une nouvelle classe , les bourgeois
    Comprendre l’époque de louis 14 c’est voir sous les dorures, les mouvements des classes qui conduisent à la révolution
    Il ne faut pas se résigner à l’échec scolaire , l’école si on lui ne donne les moyens est un lieu d’éveil au monde qui change et demande et demandera de plus en plus le développement de toutes les capacités car les métiers évolueront aussi et dans une vie chacun aura plusieurs métiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *