Hayette Hamidi candidate LR aux législatives de 2017 : le choix d’une droite dure et décomplexée

Communiqué de presse

En parachutant Hayette Hamidi, conseillère municipale du Blanc-Mesnil, pour briguer le mandat de député de la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis (Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine et Villetaneuse), la Droite a décidé de passer à l’offensive sur nos territoires.
François Fillon lui-même a choisi cette candidate jeune et issue de la diversité pour porter un programme dur comprenant notamment : la suppression des services publics (via la volonté affichée de supprimer 500 000postes de fonctionnaires), la fin de la sécurité sociale ou encore l’allongement des cotisations pour les
retraites…
En agissant ainsi, la Droite a fait le choix son aile la plus libérale, décomplexée et dangereuse pour la cohésion et le modèle social de notre pays en privilégiant des mesures douces pour les riches et dures pour les classes moyennes et populaires.
Nous attendons avec impatience les propositions d’Hayette Hamidi afin qu’elle explique à nos populations :
– Comment les policiers de Saint-Denis peuvent assurer la sécurité avec deux fois moins d’effectifs qu’à Neuilly?
– Comment réduire les files d’attentes dans les services publics après la suppression d’un poste sur deux dans l’administration ?
En tant que secrétaire Nationale de LR et présidente du Think Tank de droite « La France Fière », Hayette Hamidi a déjà montré par ses prises de position qu’elle ne fera que soutenir et perpétuer les mêmes recettes économiques mortifères que mènent les gouvernements successifs (qu’ils soient de droite ou PS) et qui n’ont conduit qu’à l’augmentation du chômage et à la précarisation du salariat.
Saint-Denis, Pierrefitte et Villetaneuse méritent mieux que cette candidate qui ne sera que le bras armé de l’ultra-libéralisme économique et du conservatisme sociétal le plus rétrograde.

Fait à Saint-Denis, le mardi 24 janvier 2017

Contact presse :
Edwige Le Net – Directrice de campagne
Mail : stephanepeu2017@gmail.com

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Print this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *